Balade en Creuse

 

 

7- 8 - 9 juin 2003

 

 

 

Un président heureux

Voir le diaporama
SURVOL DE LA CREUSE EN DJET
Article de presse de Charly Christmann

 

 

La tradition est une fois de plus respectée pour le week-end de la Pentecôte, le club D'Jet s'est réuni pour son assemblée générale. Il a été invité et accueilli en Creuse par l'un de ses membres, Alain Coldre et sa famille (sa femme Colette, son fils Olivier avec sa femme Béatrice) : organisation, gestion, suivit et encadrement.

 

 

Pour l'heure, les Djet ont investi un agréable hébergement, en pleine nature, au Moulin du Comte au Moutier d'Ahun, sur les berges de la Creuse. Un accueil très sympathique leur fut réservé par l'hôtesse de ces lieux, Aileen Lyndon, avec un savoureux accent irlandais. Le samedi midi beaucoup des membres du club étaient déjà arrivés, accompagnés bien sûr, si bien que le restaurant "Le Doux Amer" à Ahun dû faire des prouesses et pousser ses murs pour les accueillir tous. L'après midi fut réservée à la présentation du site Internet du Club D'Jet sur grand écran en vidéo projection. Notre webmaster, était à son affaire. Il nous fit voyager dans les différentes rubriques et l'ensemble de l'auditoire fut impressionné par le nombre de visiteurs que notre site accueillait. Il n'est pas étonnant dans ces conditions que nous soyons le site de référence des Djet. Depuis la création du site, le nombre de contacts a considérablement augmenté, nous obligeant à communiquer dans plusieurs langues, même en japonais! Venez voir c'est captivant! Les films des assemblées passées précédèrent celui du voyage privé aux USA réalisé en 2002 par le président et le vice-président à la rencontre des Djet américains. Walt Koopman, ancien pilote de course, membre du club possède entre autre une René Bonnet tubulaire des 24 heures du Mans 1962. Un moment fut réservé à la présentation des dernières refabrications et à la livraison des commandes. Juste avant le repas pour profiter de la brise naissante du soir nous nous déplaçons pour découvrir le viaduc ferroviaire de Busseau, un ouvrage métallique de 320 mètres de long et 57 mètres de haut sur la Creuse, construit en 1864 par la compagnie d'Orléans. Nous attendions toujours l'arrivée d'un équipage en provenance du bassin d'Arcachon qui vivait une galère depuis midi à cause d'une défunte dynamo. Le repas tirait à sa fin quand à 23 heures apparurent Julie et Eric, nos rescapés du bassin, les traits tirés, les mains sales et le moral dans les chaussettes. Une ovation les accueillit et tous les copains debout à applaudir ceux qui venaient pour la première fois à notre assemblée. Séquence émotion passée, les nourritures terrestres vinrent réconforter nos nouveaux arrivants. La douceur de la nuit fut plus tard propice aux conversations des insomniaques.

 

Dimanche matin, décollage de bonne heure pour les Djet, direction le Château de Villemonteix situé à quelques nautiques de Chénérailles. "Le château du XVème siècle est une merveille que l'histoire a permis de conserver intacte, situé dans un environnement naturel idyllique, totalement inaltéré depuis quatre siècles." Les voitures se sont garées sur la pelouse de la cour d'honneur du château. Au total 8 Djet dont une René Bonnet, un Missile, une 530, deux Murena , une Lotus Elise et une 1100 cm3 Honda Pan-européenne.

 

 

 

 

Nous sommes rejoints pendant la séance de photos par quelques voitures (Chrysler 1930, Cadillac coupé de ville, Frégate, PL 17, 203, 2CV des années 50) de l'Association des Sports Mécaniques de la Marche (ASMM) venues nous souhaiter la bienvenue dans leur région. L'un des membres consacrera sa matinée à nous aider à dépanner la dynamo récalcitrante. Superbe démarche!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous laissons le château et notre guide-propriétaire après une visite passionnante pour rouler vers Aubusson puis Felletin que nous traversons pour le plus grand plaisir des badauds en saluant au passage une Simca 8 1200 cm3 dans sa sortie dominicale.

 

 

Une dizaine de kilomètre après Felletin nous nous engageons sur une petite route sympa qui grimpe avec une succession de quelques jolis virages vers Feniers. Les Djet monteront à tour de rôle accrochés au bitume des virages en faisant chanter leur moteur et crisser les pneus. C'est impressionnant, en tant que photographe, de guetter dans un virage le passage d'une auto, même derrière le rail.

Je n'y resterai pas longtemps... Nous sommes à présent sur plateau de Millevache.

 

 

Après un rapide regroupement nous roulons jusqu'à Feniers pour découvrir à l'entrée de l'agglomération un jet. Quoi de plus normal en cette journée? Mais celui là a des ailes et un empennage en vé! C'est un Fouga Magister. Il est là, près d'une stèle, élevée à la mémoire des résistants de l'air de la dernière guerre. La René Bonnet Djet1 d'Etienne et Jean Blaise nos amis suisses ira se blottir dans son aile. Le déjeuner se déroulera quelques kilomètres plus loin, dans une ambiance familiale, à la ferme auberge des Nautas à Pigerolles. Gavés et repus nous irons faire la sieste sur l'île de Vassivière.

 

 

Munies d'un laisser-passer spécial pour la circonstance les voitures oseront franchir la digue et iront s'exposer à deux pas du château. L'île de Vassivière est née en 1949 lorsque les eaux du barrage ont recouvert la vallée supérieure de la Mauldre, laissant subsister un espace de 70 hectares au lieu dit Vassivière. L'île est un site classé à découvrir pour son cadre exceptionnel, où nature, patrimoine et art contemporain se marient de façon harmonieuse. Nos voitures ont un vif succès au milieu de tous ces piétons et nous renseignons avec beaucoup de plaisir les curieux. Sur le chemin du retour nous arrêtons à la Rigole du Diable haut lieu de la pêche à la truite.

A vingt heures précises les Djet se garent dans la cour du "Doux - Amer" pour un dîner de gala. Le "Doux - Amer", notre restaurant, est un Centre d'Aide par le Travail (C A. T) et nous réserverons un moment particulier pour remercier l'ensemble du personnel pour la qualité de son travail et son accueil. A minuit le dernier Djet coupe son moteur dans le parc du Moulin du Comte : "Leader one au parking, je quitte la fréquence, bonsoir".

Lundi matin, pas d'espoir de faire la grasse matinée aujourd'hui non plus. Je dois gérer la mise en place des voitures pour les photos de l'assemblée. Heureusement le petit déjeuner aux accents irlandais remet un homme sur pied. Christian a découvert un piano et çà swing de bonne heure dans le living room. Quelques minutes plus tard il ne sera pas facile de ranger 9 Djet, un Missile une 530, deux Murena et 39 photographes!

 

 

 

 

L'assemblée débutera presque à l'heure. Tout le monde aux rapports : moral, d'activités et financier et chacun à son carton de vote.

 

Eric l'un de nos conseillers techniques peaufinera avec Eric le naufragé d'Arcachon la réparation de la veille sur la dynamo. Il ne faut pas plaisanter pour le retour, demain il y a école! Le temps réservé à l'assemblée s'écoule comme tous les ans beaucoup trop vite. Les refabrications, les conseils, les projets se succèdent dans un rythme soutenu. L'un d'eux mérite toute notre attention : 2004 sera l'année du centenaire de la naissance de René Bonnet. C'est également l'heure de l'élection du tiers sortant. Yves notre président et Michel notre trésorier sont reconduits dans leur fonction pour trois nouvelles années.

 

 

Après avoir remis un traditionnel souvenir aux participants de l'assemblée, nous nous retrouvons à Chénérailles sur la place de l'hôtel de ville pour y rencontrer un hôte dont on nous a réservé la surprise. Patrice Vergès, oncle Pat pour les intimes, journaliste automobile bien connu, passionné des Djet depuis toujours, nous a fait l'amitié d'accepter notre invitation à déjeuner. Il est venu de Clermont Ferrant en voisin. Le déjeuner au "Coq d'or" scellera les souvenirs accumulés ce week end et un carré de passionnés n'oubliera pas ceux échangés pendant le repas avec oncle Pat. Allez, à l'année prochaine les neveux, si je puis lui emprunter l'expression!

A l'issue de l'assemblée générale le bureau est composé comme suit, de gauche à droite :

Alain Coldre webmaster, Jean Luc Michaud vice-président et magasin club,Yves Marchais président (historique et journal), Charly Christmann secrétaire et communication, Michel Lallement trésorier, Olivier Pierrot conseiller technique.
Absents sur la photo : Eric Denion conseiller technique, Eric Lurenbaum membre suppléant.

Voir le diaporama
 
© club-djet.com - 2001 - 2004 - Tous droits réservés.