logo club D'Jet Club D'Jet  
3-Djet
www.club-djet.com  

René Bonnet à l'occasion du centenaire de sa naissance

HOMMAGE A RENE BONNET

1904 - 2004
logo RB

VAUMAS, PAYS NATAL DE RENÉ BONNET

René Bonnet aurait eu 100 ans le 27 Décembre 2004. Autour de cette date se sont déroulées des cérémonies aussi sympathiques que chaleureuses regroupant ses plus fidéles admirateurs et amis autour de la famille Bonnet. Après la manifestation de Champigny, la ville ou naquirent toutes ses créations automobiles en septembre, c'est à Vaumas, petit bourg de l'Allier qu'eût lieu l'inauguration d'une plaque commémorative sur sa maison natale. Le Club D'Jet y était.
Reportage.


Samedi 9 avril, la Ford Sierra d’Yves avale allègrement les kilomètres qui nous mèneront ce soir de Nantes à Moulins et demain à Vaumas (Allier), pays natal de René Bonnet.
Nous rejoindrons Michel qui est parti ce matin en Djet de Metz. Notre club est convié à assister à la pose d’une plaque commémorative sur la maison natale de René Bonnet à l’occasion du centenaire de sa naissance. Le bureau est mandaté pour le représenter.
C’est la seconde manifestation à cette occasion à laquelle le club participe après Champigny en septembre dernier. Elle est prévue de se dérouler en présence de la famille de René Bonnet, du maire de la commune et des clubs DB, RBMS et DJET qui perpétuent sa mémoire et préservent le patrimoine automobile à son nom. Une salle du musée automobile de Romorantin devrait être prochainement baptisée de son nom. Ce sont les évènements qui devaient se dérouler sur un week-end l’an passé.
Nous retrouvons Michel à Moulins en fin d’après midi. Il fait frisquet et au terme d’une promenade en ville nous nous installons dans ma chambre pour préparer l’assemblée générale à venir.

De bonne heure le dimanche matin, nous effectuons un rapide crochet en ville pour immortaliser sur la pellicule la devanture d'un garage qui correspond mieux à l'âge de nos voitures.
Vaumas garage

Vaumas 1     Un témoin très aimable de nos prises de vue nous met ensuite sur la route de Vaumas que nous atteignons rapidement. A l'entrée du bourg quelques voitures qui viennent d'arriver s'alignent pour une exposition. Elles suscitent la curiosité des habitants de la place et d'un groupe d'ados en particulier. Les photographes de tous poils sont à l'œuvre et une fois la voiture de Michel rangée je me consacre au recensement des Djets présents que je ne connais pas. 

L'accueil est sympathique et les échanges fructueux. Il n'y a que quelques pas à faire pour rejoindre à 11h00 la maison natale de René Bonnet. La plaque est rapidement découverte en présence d'une soixantaine de personnes. Nous rejoignons ensuite, après une séance de photos officielles, la salle municipale pour écouter les allocutions du maire et de Georges Bonnet (neveu, voir encadré). Nous levons nos verres à la mémoire de René Bonnet. Pendant le vin d'honneur nous faisons connaissance avec la famille et des amis de René Bonnet.        Vaumas plaque

 Un repas pris sur une commune voisine nous réunira jusqu'à 16h00. L'heure du départ est arrivée. Un long chemin de retour nous attend. Rendez vous à la prochaine étape.
Vaumas 3

La famille de René Bonnet et les présidents des clubs DB, RBMS et DJET.

DISCOURS DE GEORGES BONNET


« Aujourd'hui dans cette assistance, des Vaumassiens n'ont pas connu RENE BONNET. Pour eux, un peu plus que pour les autres, nous devons retracer son parcours.
En tant que pilote, dès 1938, avec les premières DB, RENE BONNET s'illustre sur les circuits français et glane ses premiers succès. Cependant, c'est en Belgique, à Chimay, qu'il réalisera la performance la plus remarquable pour l'époque en intercalant sa DB à la 2ème place, entre 2 BMW officielles du 3ème Reich.
Dès 1946, il reprendra la compétition.
1953-1954 seront les années les plus fécondes : 2 fois vainqueurs des 12H de Sebring (USA), second des 24 H du Mans 1953, vainqueur des 24H du Mans 1954, vainqueur du Grand Prix de Roubaix 1953 pour ne citer que les épreuves les plus importantes. Ce grand pilote, de la race des pilotes constructeurs dont les derniers représentants seront Jack Brabham et Bruce Mac Laren, deviendra industriel malgré lui et produira, tous modèles confondus de DB et René Bonnet, plus de 1500 voitures.
Il sera pendant 3 décennies l'ambassadeur de la France sportive et de l'industrie automobile française. Son palmarès constructeur est éloquent :
- 1er constructeur à produire en série un véhicule en polyester : le coach DB,
- 1er constructeur à produire en série un véhicule de Grand Tourisme à moteur central : le Djet René Bonnet.
C'est dans la mémoire de ses supporters, le constructeur aux plus de mille victoires nationales et internationales.
RENE BONNET était un meneur d'hommes extraordinaire. Meneur d'une équipe de pilotes et de mécaniciens qui ne refusait jamais rien au  « Patron » et écumait les victoires et les podiums sur tous les circuits.
RENE BONNET, est aussi le créateur de la 1ère formule de promotion à voitures monotypes les " Monomilles ". DE PORTAGO, SCHLESSER, STOREZ, ARMAGNAC, LAUREAU pour ne citer qu'eux, sont passés par cette filière. La recette a été suivie ensuite. En France, il a été le premier constructeur à obtenir pour les pilotes le statut de sportifs professionnels leur permettant ainsi d'accéder à une couverture sociale non négligeable quand on pratiquait un sport qui dans les années 50/60 était beaucoup plus dangereux qu'actuellement. Au regard de ses résultats en compétition tant en DB que sur René Bonnet, le général De Gaulle choisit RENE BONNET pour être l'artisan de la F1 française.
Ce qui aurait dû être le couronnement d'une carrière deviendra par les convoitises et les agissements de certains la fin de l'aventure RENE BONNET. »
Charly