logo club D'Jet Club D'Jet  
Djet AG2005
www.club-djet.com  


LMstory circuit Bugatti, 3 - 4 - 5 juillet 2009
 


Comme chaque année le Club D'Jet était présent au Mans pour la 4ème édition de LM-Story.




Pour cette 4è édition de LMstory depuis 2003, les Djets bénéficiaient, comme il y a deux ans, d’un emplacement de choix tout près du nouveau village des 24 heures et à proximité de la passerelle Dunlop. Nos voisins s’appelaient Alpine, DB, Jidé, Marcadier, Ligier…. 




Cette année Jean Goubard avait eu la bonne idée d’apporter une tente dépliable qui nous a permis de mieux mettre en valeur les panneaux d’identification du Club. Elle nous a aussi fourni une ombre précieuse, surtout au moment de l’apéritif, car le soleil a tapé fort tout au long du week-end. Signe de la notoriété du Club auprès des organisateurs, un laissez-passer pour ma voiture m’attendait à l’entrée du circuit, ce qui m’évitera de devoir porter le matériel jusqu’à notre stand.





Quatre Djet du club étaient présents, deux Matra, la «grenouille» verte de Marc Perrone, et le Jet bleu à bande blanche de Gérard Auffray et François Ravary, et deux René Bonnet, le gris de James Debeauvais et le bleu nuit de Jean Goubard.


En Piste !


Direction la pré-grille pour la première séance de roulage.



Petite émotion juste avant la fin de la séance, James prend la sortie des artistes en poussant son Djet. Plus de peur que de mal, c’est la température d’eau qui avait crevé le plafond. Mais on s’interroge encore pour savoir qui de la voiture, du pilote, ou de la passagère a eu le plus chaud !


Retour plus tranquille par contre pour François Ravary, le coéquipier de Gérard Auffray, et pour François-Marie Guéraud :


Le Djet de François Marie-Guéraud est un tubulaire de 1963 qui est équipé d’un moteur Gordini 2-ACT :

Apparu à LMstory en 2007, puis au Mans Classic en 2008, où il manquait de fiabilité, ce moteur mythique est maintenant parfaitement au point.


Maxi 1000

Les courses de Maxi1000 furent passionnantes. Originellement réservée au petites sportives de moins de 1000 cm3, la formule est montée en grade puisqu’elle accepte maintenant les moteurs jusqu’à 1300 cm3.

Olivier Legriffon, qui a pu troquer son Djet V S pour un Jet 6 beaucoup plus compétitif par rapport aux Mini Cooper. On s’en est aperçu dès les essais ou Olivier s’est placé sur la 2è ligne, réalisant le 4è temps derrière une Datsun Sedan, une Austin Cooper S et une Audi 50.
Durant toute la première course la bataille fit rage entre les six premiers et Olivier terminait à la 6è place, débordé par deux Austin Cooper S très incisives et remarquablement pilotées.

Autre innovation, les concurrents disputent maintenant deux courses par meeting. Dans la seconde, Olivier est parti le couteau entre les dents, et après l’abandon de la Datsun, inaccessible car "trop bien" préparée, il se portait rapidement en troisième puis en deuxième position.
Au bout de la ligne droite du chemin aux bœufs, il pointait même le museau devant l’Austin Cooper de tête ! Malheureusement un tour plus tard il s’arrêtait, moteur cassé...
Avec le moteur 1300, le Jet est devenu compétitif, reste à améliorer la fiabilité.




www.club-djet.com  © 2001 - 2009 -Tous droits réservés.
Contact :